lundi 28 mai 2012

Cordes et désirs de sculpture

Voilà! Je remets le pied à l'étrier et je te poste deux articles d'un coup d'un seul!

De retour du Marché aux Puces de Bruxelles lors des congés de Pâques, j'ai ramené une trouvaille de qualité à prix mini. Je te dresse le tableau : Déambulant en compagnie d'amis, je repère un instrument à une corde parmi les objets souvent invraisemblables exposés; un bref examen me fait tiquer : la facture est trop belle, le travail trop soigné pour qu'il ne s'agisse que d'un instrument à touristes; le vendeur est incapable de me dire d'où provient l'objet, mais le décor de l'instrument me fait penser aux Balkans, (ex-Yougoslavie, peut-être) : j'ai des flûtes montrant ces gravures géométriques; en revanche il manque quelque-chose : d'instinct je devine qu'il s'agit d'un instrument à corde frottée, une vièle monocorde, or il n'y a ni chevalet ni d'archet (le vendeur essaie en vain, si-si, de me convaincre qu'il s'agit d'une "guitare"!); je discute le prix et emporte l'objet pour moins que deux bouchées de pain. Arrivé à la maison, je fais une brève recherche sur la toile et trouve un instrument semblable : même forme globale, même sculpture de la tête du manche, décor semblable, BINGO! Il s'agit bien d'une vièle! 

Le Guslé, ou gusle, est une vièle monocorde (rarement deux cordes) originaire des Balkans, joué en Serbie, au Montenegro, en Bosnie-Herzégovine et en Dalmatie (ne t'avais-je pas dit Yougoslavie?). Instrument séculaire accompagnant le chant, il servait à la transmission orale de la tradition, du conte et de l'Histoire.
Il est fait d'une seule pièce de bois dans laquelle est creusée une caisse de résonance recouverte d'une peau de chèvre. Le manche se termine par une sculpture figurant une tête de chèvre, de cheval ou d'aigle. La corde est faite de crins de cheval torsadés ou de boyau. L'archet est robuste, courbé et est équipé à son extrémité d'une cheville permettant de tendre les crins. L'instrument est tenu verticalement entre les cuisses du musicien qui exercera une pression latérale sur la corde pour en faire varier la note.


Cde14 - Vièle "Guslé" - Serbie - Bois, peau, boyau - 620mm


Reste qu'il manque l'archet ainsi que le chevalet au sein duquel passe la corde qui le maintient sur la peau. Je me suis bêtement fixé le défi de réaliser ces pièces, moi qui n'ai aucune formation de sculpture ni de menuiserie... mais qui puis compter sur les conseils de quelque collègue ou proches. J'ai trouvé une belle branche de sorbier et une plaquette de chêne, alors au travail, et un grand merci à ceux d'entre toi qui se sont proposés de m'aider!


L'archet et le chevalet à façonner


Sources :
- Wikipedia
- Serb land of Montenegro

2 commentaires:

Tellier Frédéric a dit…

Bonjour,

je viens de découvrir votre article qui date...
J'ai trouver à la poubelle une belle Gusle à tête de cheval, en très bon état.
J'ai eu du mal à identifier cet instrument, votre article m'a permis d'avancer dans mes recherches.
Je n'ai pas l'archet qui va avec et j'ai vu que vous êtiez dans le même cas à l'époque.
Avez-vous réussi à en confectionner un ou trouver ailleur?

Le lutin... a dit…

Bonjour Frédéric

Un gusle à tête de cheval en bon état à la poubelle? Belle pioche!!

Depuis la rédaction de l'article, j'ai trouvé deux archets de gusle en brocantes. Le premier était une pièce recollée qui n'a pas tenu. Je n'ai aucune idée de la façon de m'y prendre pour le recoller tout en lui assurant la résistance nécessaire à la tension une fois le crin posé. Je médite encore à la façon de procéder.

Entre-temps, j'ai eu l'occasion de trouver un second gusle, moins joli mais complet.