vendredi 16 janvier 2009

Le Musée, le vrai!

Salut ami lecteur! J'ai à cœur de te parler d'un de mes musées préférés à Bruxelles. Il réunit à lui seul deux de mes (trop) nombreuses passions: les instruments de musique et l'Art Nouveau! Voici donc le premier épisode du Musée des instruments de musique de Bruxelles, celui que l'on appelle affectueusement le MIM. (Ptit clic sur le titre)

A la fin du XIXe siècle, la création d'un musée officiel d'instruments de musique n'est pas une initiative isolée: une vingtaine de collections publiques existent déjà à travers l'Europe au moment de la création du Musée instrumental de Bruxelles (c'était son nom), en 1877. A l'époque, il est rattaché au Conservatoire royal de musique de bruxelles dans le but didactique de montrer aux élèves d'anciens instruments.
Deux collections s'y trouvent: Celle du musicologue François-Joseph Fétis (1784-1871), entreposée au conservatoire dont il est le directeur, et celle offerte au roi Léopold II en 1876 par le Radjah Sourindro Mohun Tagora (1840-1914) et comprenant une centaine d'instruments indiens. Mais c'est Victor-Charles Mahillon (1841-1914), collectionneur et facteur d'instruments à vent, qui va hisser le musée parmi les premiers du monde: A sa mort, le Musée instrumental est riche de quelque 3666 instruments, dont 3177 instruments originaux!
Mais voilà, aussi bien les ateliers et les bureaux administratifs que les collections et réserves sont dispersés dans une quinzaine de bâtiments du quartier du Sablon (à côté du Conservatoire) et du quartier nord de Bruxelles, et conservé dans des conditions peu idéales. Avec l'accroissement des collections, il devient urgent de trouver un nouvel endroit pour accueillir le Musée. En 1926, le principal mécène menace même le gouvernement de retirer ses dons si la situation n'évolue pas. Malgré les promesses qui lui sont faites, il faudra attendre la fin des années '70 pour que l'Etat prenne conscience de la nécessité de trouver une solution globale au problème. Les anciens bâtiments Old England, dont l'un est un des fleurons de l'Art Nouveau à Bruxelles, sont acquis en 1978 pour y recevoir à la fois les salles d'expositions, les réserves et l'administration du MIM. Mais l'aventure est loin d'être terminée, car ce n'est qu'en 1999 que les collections y seront finalement déménagées!
A suivre, donc...





Clarinette Sib - Georges-Chrétien Bachmann
Bruxelles - 1830-1840

Clarinette Sib - Charles-Joseph Sax
Bruxelles - 1825-1830
(A noter, les clefs sculptées!)

















Clarinette en Sib - Albert
Bruxelles - 1875

(A observer: la clef de registre (pouce main gauche) tourne autour du corps supérieur pour obturer un trou sur le dessus)












Clarinette Sib - Cornelius Ward
Londre - 1860



Clarinette Romero sib
Clétage du corps supérieur
Bié & Noblet - Paris
Dernier quart du XIXe
Signée "Lefèvre à Paris"










Sources: Musée des instruments de musiques - Guide du visiteur - Pierre Mardaga, éditeur et MIM - pp 7 à 11
Je recommande, outre la visite de ce musée, la lecture de ce guide! (clic sur image
)

Crédit photos: Le lutin (exceptée la première provenant de la toile)


4 commentaires:

Firefox59 a dit…

Bon, ben là, t'as plus le choix... .
Va falloir organiser quelque chose, style ,une bonne virée sur le MIM avec soirée entre amis après... .

Je m'incris d'office........ et attends avec impatience.

Le lutin... a dit…

Voilà! A faire! C'est quand tu voudras! D'ici là, tiens le sujet à l'œil: il y aura d'autres épisodes de la visite virtuelle.

RP a dit…

J'y suis aussi.....Quand tu veux, surtout si on va "manger sur la grand place.

rp

Le lutin... a dit…

J'en prends bonne note!