lundi 27 mai 2019

In Memoriam

A l'occasion d'une rencontre et d'un échange de sympathie avec deux musiciens, jeudi dernier, voici que j'ai appris d'eux le décès de deux personnes que j'ai eu - peu ou prou - l'occasion de côtoyer ou croiser au cours de mes pérégrinations instrumentales.


Je ne l'ai croisé qu'une seule fois, mais Bernard Loffet m'avait marqué par sa gentillesse, sa simplicité et sa générosité. Il me faisait l'effet de la personne précieuse à côtoyer, à connaître.
Je t''en parlais dans un article sur l'accordéon et un autre sur mes adresses.

Sans que je le connaisse vraiment, donc, j'ai ressenti un vide en apprenant sa disparition.
Pensées fraternelles envers ses proches et ses amis.



Le second, je l'ai côtoyé plus régulièrement : sa caverne d'Ali Baba se trouvant à Bruxelles, j'y ai acheté de nombreux instruments de musique.
Cela faisait environ deux ans que sa boutique avait disparu des abords de la place du Jeu de Balle sur laquelle se tient le Marché aux Puces.
Son lieu était un dédale de couloirs étroits, d'escaliers casses-cous et d'enfilades de pièces. Autant d'éléments de labyrinthe surchargés d'objets de tous types et de tous usages : objets rituels (masques, statuaires), usuels (pots, bols, couverts, ustensiles, jeux, etc), décoratifs, armes (lances et flèches, boucliers, etc) et... instruments de musique bien sûr!

Je n'aurai jamais connu son nom, mais son accueil était chaleureux et souriant.






Aucun commentaire: